Connect with us

Reportages

Yohan Lidon au Glory : c’est fait !

Published

on

DSC08892Une promesse lui avait été faite avant son combat à la Fight Night Saint Tropez où quelques émissaires du Glory étaient présents : Si tu gagnes, tu boxeras au Glory. En remplissant parfaitement son contrat, Yohan Lidon s’est vu invité pour intégrer le circuit le 4 décembre prochain à Amsterdam.

C’est finalement, une logique que de voir le « bûcheron » au Glory puisqu’il a évolué auparavant au It’S Showtime dont il a détenu la ceinture des -73kg (c’était en le 14 mai 2011 à Lyon face à l’arménien Marat Grigorian) et au Thai Fight, soit deux des plus grands circuit de l’époque, l’un pour le K-1 rules, l’autre pour la boxe thaïlandaise.

Fort d’une notoriété grandissante (il n’y qu’a voir l’accueil qui lui a été fait à Saint Tropez pour comprendre) Yohan reste conscient de ce qui l’attend. Joint par téléphone, il nous livre son sentiment : » Je suis vraiment ravi de combattre au Glory et je peux qu’actuellement tout va bien. J’ai une bonne équipe avec un préparateur physique qui s’entend bien avec Nasser (ndlr : Kacem le coach), il y aussi le soutien d’Eric Favre, vraiment la team est en parfaite osmose. J’ai toujours eût une très bonne hygiène de vie durant toutes ses années et j’avoue qu’avec René Même, je progresse au niveau puissance et cardio. Tout est complémentaire, chaque chose est faite pour compléter une autre. Là je eux le dire, je suis vraiment au top. »

Forcément, qui dit Glory dit changement dans les plans de carrière :« Maintenant on ne va plus faire comme avant où j’acceptais un peu tout et n’importe quoi avec parfois des délais courts. Je pense avoir assez fait mes preuves et c’est pour cela que je suis partisan de grosses échéances avec des délais raisonnables, bien planifiées à l’avance pour être au top et faire plaisir à tout le monde. Je veux prendre un maximum de plaisir dans les meilleures conditions possibles. »

DSC02709

Il y a désormais cette communion avec le public. Ps moins de 500 personnes l’ont applaudi à son arrivée à la pesée sur le port de Saint Tropez. Il en fût de même lorsqu’il est descendu du haut de la citadelle pour venir sur le ring : » Je me suis mis tard aux réseaux sociaux. Et c’est vrai que cela créer une plus grande proximité. Les gens me disent souvent que je suis abordable et des choses dans le genre. J’ai bien conscience que je me dois d’être motivé pour boxer et également faire de bonnes choses sur le ring. C’est le rôle des sportifs exposés médiatiquement même si je ne me prends pas pour une star loin de là. Quand les gens ont le sourire et bien moi ça me fait plaisir. Mon but est de faire plaisir à mon équipe, donner de bonnes sensations au public et motivé les jeunes de la salle à faire de même.  Si je peux être une bonne locomotive tout en restant simple comme je l’ai toujours été, je serai satisfait. »

DSC02693Et puis il y a toujours ce sens de l’amitié qui est le sien. Fidèle de Pascal Iglicki, Yohan trouve une motivation supplémentaire : » Je pense que pour honorer sa mémoire je me dois d’être irréprochable. C’était une bonne personne, un homme de valeurs. Je pense qu’il y a un petit peu de Pascal dans chacun d’entre nous et il faut entretenir cela. Je pense souvent à lui, il me manque ! »

A l’orée d’une saison où la « Lidon mania » va battre son plein, nous ne pouvons que souhaiter le meilleur à Yohan, « bûcheron » mais aussi formidablement humain.

Continue Reading
1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Yohan Lidon affronte Alka Matewa à la Nuit Des Challenges | Les Infos Du Fight

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Reportages

VBS 3 : L’Académie des Boxes en pleine préparation

Published

on

By

L’Académie des boxes de Villejuif ne prend jamais les échéances à venir à la légère. Et c’est encore plus vrai quand il s’agit de combattre dans une soirée organisée par le club, le Villejuif Boxing Show 3. Alors tous les boxeurs sont en stage dans les Landes, à Seignosse pour un stage sur plusieurs jours où les organismes seront mis à rude épreuve.  Les adversaire concernés sont avertis.

Continue Reading

Reportages

Nordine Oubaali : une désillusion à tous les points !

Published

on

By

Il y a des soirs comme ça où le ring est impitoyable. Nordine Oubaali était invaincu chez les professionnels, champion du Monde WBC des coqs et puis tout s’en va. Injustement, terriblement ! Injustement parce Nordine mène un combat seul contre tous, sans le soutien qu’il mérite. La désillusion est profonde au-delà du ring. Pour l’expliquer il suffit de se rappeler de l’épisode du visa pour comprendre ce qu’a traversé Nordine pour disputer ce championnat du Monde : c’est l’avocat de la WBC qui est parvenu à l’aider pour qu’il puisse entrer sur le territoire américain..

Alors comment défendre son titre mondial dans ces conditions face à une icône comme Nonito Donaire ? Le philippin et ses 25 championnats du Monde disputés étaient des obstacles à la portée d’Oubaali dans de bonnes conditions. Oui Donaire est une légende ! Oui Donaire a marqué l’histoire en étant titré dans plusieurs catégories. Ce sont des éléments qui auraient dû pousser la France à aider son champion. Hélas il n’en a rien été.


Nordine Oubaali a disputé ses 4 championnats du Monde à l’extérieur. Une première dans l’histoire du noble art français.


Malgré une détermination sans faille, Nordine a pris de plein fouet les contres de Nonito habile et efficace. Ce dernier perturbé par la mobilité et le jab du poing avant du français a été intelligent. Il l’a laissé s’exposer pour mieux placer sa puissance de frappe. Et le calvaire a débuté pour Nordine compté 2 fois dans la 3ème reprise. La consigne d’Ali, son frère, était de rester calme et de reprendre ce qui s’était fait dans les 2 premiers rounds. Nordine s’est exécuté mais il n’avait pas récupéré des décomptes précédentes. Sur une belle série conclue par un uppercut, Nonito Donaire a pris la ceinture WBC. L’expérience a fait la différence dans ce duel engagé et on espère tous une revanche dans de meilleures conditions pour Nordine.

A la joie mesuré du philippin, s’opposait la désillusion du français bien conscient qu’il faut que tout soit réuni pour aborder un tel match. L’amertume chez ses fans est largement compréhensible au regard des sacrifices consentis par Nordine Oubaali pour arriver à ce niveau. Boxeur attachant, champion exemplaire il a dû se sentir bien seul ce soir même si l’aventure n’est pas finie. Nordine mérite le respect parce que c’est un grand champion et ce respect-là passera par des combats en France avec son public histoire de le remercier pour ce qu’il apporte au sport tricolore depuis tant d’années.

Continue Reading

Trending