Connect with us

Infos

Yassin Baitar s’incline face à Sittichai au Fight League !

Published

on

Le 8 Août, dans la ville Marocaine de Tanger, le champion du monde Fikri Tijarti organisait le plus grand des événements internationaux dont le pays n’avait jamais connu auparavant, à ľaffiche de cet événement un tournoi avec huit combattants mondiaux, le vainqueur de ce tournoi remportera l’immense somme de 50.000 Dirham, la Belgique était représenté par l’Anversois Yassin Baitar, celui-ci est entraîné et managé par le multiple champion Murat Direkçi. Ce dernier a rencontré les plus forts de sa catégorie tels que Gago Drago, Chris Ngimbi, Niecky Holkzen, Albert Kraus, Yoshihiro Sato, Artur Kyshenko,… pour ne citer que ceux-ci car la liste est longue, rare sont les grands combattants de la lignée de Murat Direkçi à l’heure actuelle.

11888034_1626985970906521_1340133661652203688_nPour la première quart de finale, le Belge Yassin Baitar était opposé face au Néerlandais Anouar Lahmaj. Après nous avoir livré une belle bataille, la décision est donné à l’unanimité au sociétaire de l’Universal Gym qui se qualifie pour la demi-finale.

Pour le second tour, Baitar est opposé au Dominicain Eddy Ruiz, ce dernier s’est imposé par KO à la seconde reprise face au Marocain Soufiane Taaouati lors du premier tour.
Dés le début du combat, Yassin commence fort avec ses poings redoutables en terminant avec ses kicks puissant, Ruiz ne cède pas et répond aux attaques. Le combat continue de la même sorte au second round, après quelques enchaînements, Eddy Ruiz se voit au tapis, il est mal au point, l’arbitre le compte. Le Dominicain ne se relèvera pas avant les dix secondes fatidiques.. Victoire logique, victoire par KO à la seconde reprise pour Yassin Baitar qui se qualifie en finale de ce tournoi !

En finale, le poulain de Murat Direkçi est opposé au terrible Thaïlandais Sittichai Sitsongpeenong, ce dernier a remplacé son ami Kem, qui n’a pu participé au tournoi pour de raisons inconnues. Dés le premier round, les deux protagonistes ne se laissent pas impressionner, les coups partent de chaque coté, c’est du « un à toi, un à moi ».. Un vrai round à la thaïlandaise. Les kicks surpuissants de Sittichai commence à payer, Yassin commence à baisser un peu de régime mais ne cède pas, il continue le combat en lâchant ses poings redoutables. Le Thaïlandais prend l’avance sur ce combat, il effectue un travail excellent,…
Moins vaillant lors de cette rencontre, le Belge se fait mettre KO lors du second round sur un terrible enchaînement de la part de son adversaire.
Sittichai remporte le combat par KO à la seconde reprise et repartira avec l’immense somme de 50.000 Dirham !
Tout de fois, nous félicitions le Belge Yassin Baitar d’avoir livrer un très bon parcours lors de ce tournoi !

Continue Reading
Click to comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Infos

Tek Fight 4 : Hamaili vs Falendry chez les lourds-légers

Published

on

By

S’il sera à la carte du 4ème opus du Tek Fight, Mohamed Galaoui a soigné son programme avec un choc chez les lourds-légers titre mondial WAKO Pro. Les deux protagonistes engagés dans ce championnat du Monde sont Massinissa Hamaili et Romain Falendry. C’est affiche est inédite et ne manque pas de piquant. Le challenge est conséquent pour les deux car si Romain  a devoir trouver des solutions face à un bloc comme son opposant, Massinissa va lui devoir trouver des failles dans la boxe très technique de son adversaire. A chacun son registre dans ce combat qui alimentera les conversation de bords de ring. Nous reviendrons de manière plus large sur cet événement !

Continue Reading

Infos

Phénix Muaythai 12 : du costaud, de l’agressif et du showman !

Published

on

By

Anthony Perrin a dévoilé l’affiche du Phénix Muaythai 12 et le moins que l’on puisse dire c’est que la saison 2020 / 2021 va se finir en beauté ! Le gymnase de la Gardy va clairement être secouer par l’armada retenue par Anthony Perrin. Vous voulez du costaud : vous Hassen Othman et Cyril Cereyon. Vous voulez de l’agressif et de l’offensif à souhait vous avez Matthan Choinard ou Tarek Guermoudi. Vous voulez de l’esthète ? Luc Genieys répondra à vos attentes. Et enfin vous voulez un boxeur aussi efficace que technique : vous avez Frédéric Bérichon très attendu par son public. Et enfin il y aura Philippe Salmon le roi du show, un boxeur sans retenu dont le public raffole. Le casting éclectique réalisé par Perrin va faire du bruit dans une soirée symbole. C’est le Phenix Muaythai qui mettra fin à un épisode triste qui a mis à mal le pieds poings. Perrin rempli parfaitement sa mission pour le coup !

Continue Reading
Advertisement

Trending