World GBC Tour, ce grand absent !

Crédit photo : Artistic Pictures Le mois d’octobre est celui du World GBC Tour. Le show de David Blanc et Bruce Codron est un rendez-vous prisé du public, un rendez-vous que l’on ne manque pas ! Malheureusement, la crise sanitaire nous en prive depuis 2 saisons maintenant. C’est clairement le grand absent ! La devise des organisateurs est simple : faire les choses biens ou ne pas les faire. Et le choix des deux hommes est d’attendre pour pouvoir proposer un format du même acabit que les précédents et pas un opus au rabais.

Le World GBC Tour c’est une véritable histoire pugilistique qui dure depuis tant d’années. Des belles années du Cosec à la l’ambiance de feu de la salle de la Boiserie, il y en a eut du chemin parcouru. Mazan est devenu une place forte du pieds-poings français attirant des noms prestigieux comme Jimmy Vienot, Karim Benmansour, Hakim Ketaieb, Amel Dehby etc..

Evidemment il y a eût l’ère Bruce Codron qui a tout connu devant les siens. Une défaite cinglante en 1 round puis une pluie de consécration en full contact et en K-1. Personne n’a oublié ce fantastique combat en 12 rounds face à Joseph Yaucat-Guendy pour le titre mondial WAKO Pro. Quelle confrontation, quelle ambiance ! Ce match-là est ancré dans les annales de l’événement pour toujours comme d’autres nombreux fights.

La force du duo Blanc – Codron c’est savoir se renouveler régulièrement ! Combats pour des titres internationaux, tournois, cup pour la nouvelle génération sans oublier le show autour du ring, la promotion de l’événement avec par exemple le World GBC Café (une rencontre partenaires, public, boxeurs), facebook live chez les sponsors, la pesée véritable 1er acte de la soirée sont autant de concepts mis en place pour le succès de l’événement.

Alors le public, les boxeurs, les médias attendent de retrouver le World GBC Tour pour une grande faite du pieds-poings. C’est de toute façon la vision qu’ont les organisateurs du kickboxing moderne. Alors il faudra patienter encore un peu avec la certitude que le jeu en vaudra la chandelle !

Author: Admin