Une page se tourne en apothéose pour Jacques Gosciniak

Alors que se termine une année perturbée par la crise sanitaire, nous tenions à partager avec vous à la fois un message d’espoir mais surtout mettre l’accent sur un magnifique élan de solidarité.

Jacques Gosciniak et son épouse accompagné de l’incontournable Jean Paul Demarcq

Pour cela nous allons dans les Hauts de France et plus particulièrement à Vendin le Vieil (62) au cœur du bassin minier. Si le muay thaï y est bien implanté c’est avant tout grâce au travail accompli par Jacques Gosciniak qui avait déjà fait l’objet d’un article le 19 mars 2018 lors de l’organisation de son gala mais aussi à l’époque pour saluer son courage face au premier combat qu’il avait livré contre la maladie.

Ludovic Crombecque et Jacques Gosciniak

C’est donc le dimanche 19 décembre dernier que s’est déroulé une émouvante cérémonie dans la salle des fêtes municipale pour rendre lui hommage qui aura donné énormément tout au long de sa vie pour la promotion des sports pieds poings. Du simple pratiquant, au fil du temps il est devenu combattant, entraîneur, instructeur, arbitre, formateur, fondateur du club, organisateur de gala et ce sans jamais compter son temps et son énergie.

Pourtant le destin ne l’a pas épargné car après deux cancers consécutifs, en 2020, cette terrible maladie est revenue pour un troisième round ce qui lui a valu de longs mois d’hospitalisation avec de lourdes opérations et traitements conséquents. Pourtant durant cette période incertaine, il n’a jamais baissé la garde ni jeté l’éponge.
Face à cette situation parfois critique et afin de le soutenir, Ludovic Crombecque son élève devenu entraîneur assistant s’est rapproché de Cathy (la fille de Jacques) la présidente du Muay Thaï Vendinois afin de mettre en œuvre un groupe de soutien à la fois au niveau régional mais également par quelques grands noms du muay thaï partout en France et en Belgique. De nombreuses vidéos de soutien ont été rassemblées sur un DVD de plus d’une heure qui fut visionné lors de la réception. A cela s’est ajouté de nombreux cadeaux et témoignages divers.

Jacques n’était absolument pas au courant et nous vous laissons imaginer son émotion de voir ses amis présents, d’assister à la projection du film et de recevoir les présents. Une émotion d’autant plus grande qu’au regard de son état de santé, il a fallu à Jacques à sa sortie de l’hôpital remettre les clés du club qu’il a fondé en sachant qu’il ne pourra plus pratiquer son sport.
Mais cet éloignement forcé se fait sur une belle victoire, qui est celle de la volonté, du courage et surtout de la fraternité.

Nous remercions donc toutes celles et ceux qui ont contribué avec leur vidéo, leur message et nous souhaitons à Jacques une bonne retraite amplement méritée.

Author: Admin