Une ceinture pour Beauséjour, une frayeur pour Silvestre

Le week end passé, l’Ocotfight occupait clairement le devant de la scène combat mais plusieurs « cadres » du pieds-poings étaient engagés ici et là. Johane Beauséjour et Cindy Silvestre sont de ceux-là et ils ont connu des fortunes diverses.

Johane Beauséjour avait déjà une pléiade de ceintures gagnées lors de ses nombreux combats un peu partout. Il a ajouté celle de la WKU le week end dernier en Italie. Si le titre est mineur, la prestation de Johane ne l’est pas. Il est bel et ben là, il est plus que jamais l’homme défi. Un exemple ? Il a fait sont retour à la compétition face à Mathieu Tavares, challenge qu’il aurait pu esquiver en faveur d’un adversaire plus abordable. C’est mal connaître Johane qui conçoit le ring comme un combat difficile. S’imposer en Italie n’est jamais simple, il l’a fait avec la manière. Ses prochains opposants sont avertis.

Pour Cindy Silvestre, le week end a été placé sous le signe de la frayeur. Arrêtée dans la 4ème reprise pour des douleurs au bras (quand on connaît le fighting spirit de la boxeuse, on sait qu’il lui en faut pour l’arrêter), Cindy a dû patienter jusqu’aux examens médicaux pour savoir ce qu’il en retournait exactement. Sa crainte était une fracture qui aurait pu l’obliger à annuler ses échéances. Il n’en sera rien et et après check up complet, elle sera bien au rendez-vous de son prochain fight en juin.

Author: Admin

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.