Tavares, Varela subissent le poids de l’adversaire

Rien n’a été simple pour Mathieu Tavares et Wilson Varela. Les deux hommes se sont inclinés (par KO2 pour le 1er, aux points pour le second) dans des combats où ils partaient avec un handicap de poids conséquent.

Tavares a souligné que ni Zhora Akopjan son adversaire, ni Vadim Vaskov l’adversaire de Wilson n’ont voulu faire l’effort pour être au poids (Akopjan affichant un très lourd 78kg). Est-ce que les 2 français se seraient imposés dans leur combat à poids égal, nous ne pouvons pas le savoir mais de toute évidence les données étaient faussées dès le départ.

L’autre sujet qui a fait débat c’est cet extra-round imposé à Samo Dbili et Maikel Astur. Le français avait pourtant pleinement rempli sa mission durant les 3 rounds prévus à l’origine.

Les commentaires ont fusé, le public pestant logiquement contre ce que l’on peut qualifié d’irrégularité. Nordine Mahmoudi qui est un habitué des soirées de gros calibre comme le NR1 Fight Show, a clairement recommandé de refuser de faire ce genre de confrontation. Le coach du Mahmoudi Gym a rappelé à juste titre que 78 kg à la pesée c’est au moins 81kg au combat.

L’expérience est forcément amère pour Mathieu et Wilson qui vont devoir rebondir après ce retour complexe au kickboxing. Le NR1 Fight Show devra pour sa part être plus stricte avec les boxeurs qui ne font pas le poids. Dans le cas contraire, cela deviendrait compliqué pour cet événement de convier des boxeurs français à l’avenir.

Author: Admin