Connect with us

Infos

Simply The Boxe : dans le respect de la tradition

Published

on

Geoffrey Vivies, Mikael Peynaud, Mario Polidoro et Wilson Varela composent le quatuor retenu par André Sabatier qui ne déroge pas à sa règle de proposer du concret rien que du concret lorsqu’il s’agit de monter des matchs. Le public est déjà averti que le jusqu’au boutisme est au rendez-vous !

Simply The Boxe : dans le respect de la tradition

De toute évidence, comme le veut l’adage populaire, ça va envoyer du lourd. Car les quatre ont du tempérament à revendre et des ambitions à assumer car être dans ce genre d’épreuve trahi la volonté de se frotter aux meilleurs pour pouvoir évoluer.

Peynaud, un statut à défendre

Pour Mikael Peynaud, les choses sont simples : il a un statut à défendre puisqu’il a remporté avec la manière, l’édition 2017. Peynaud sera sur le ring pour doubler la mise, c’est une certitude. En boxeur d’expérience (il est celui qui compte le plus de combats parmi les 4 prétendants), il est conscient qu’il sera l’homme à battre de part ce succès en 2017 mais également son parcours d’une manière plus générale. Mikael n’est pas homme à se laisser impressionner, loin de là. C’est un combattant méthodique qui l’avantage de bien connaître ce genre de concept.

Varela, une catégorie en dessous

Wilson Varela connaît lui aussi le principe du tournoi à 4 puisqu’il s’est imposé au TK2 il y a quelques mois. La grande surprise c’est de le voir à ce poids puisque nous avions l’habitude de le voir chez les -70kg voir les -73kg. Alors évidemment, sa présence modifie l’approche que l’on pouvait faire à ce tournoi. Frappeur hors pair dans les divisions supérieures, son punch va devenir dévastateur dans cette nouvelle catégorie même si pour cela, il va devoir parfaitement assimiler un régime plus astreignant.

Vivies, une carte à jouer

Geoffrey Vivies a une carte à jouer dans cette épreuve à élimination directe. Auteur de deux combats dantesques ces dernières semaines, il jouera sa carte à fond, c’est un fait. C’est même le genre d’échéance qui le transcende. Il observe une belle dynamique de combats depuis quelques mois (il affrontera Yoan Mermoux le 23 mars à la Fight Night One 6) et cela lui réussi plutôt bien.

Mario Polidoro, sans pression

Pour Mario Polidoro, c’est sans pression qu’il évoluera sur le ring du gymnase La Colombe. Car ce Simply The Boxe, c’est un peu le baptème du feu pour le sociétaire du Mondial Boxing d’Hervé Busonéra. Le marseillais aura les faveurs du public pas parce qu’il est marseillais mais c’est souvent comme ça avec le « minot » engagé dans un tournoi. Attention tout de même parce qu’il n’est pas là par hasard et Busonéra est connu pour proposer des boxeurs toujours prêts et surprenant.

Récapitulatif

Tournoi Full 4 Fight
K-1 rules . 3x3mn . -67kg

-Geoffrey Vivies
-Mikael Peynaud
-Mario Polidoro
-Wilson Varela

[Google_Maps_WD id=77 map=23]

Continue Reading

Infos

Arena Fight Championship, c’est fini !

Published

on

By

C’est Arthur Meyer qui en a fait l’annonce : « L’Arena Fight Championship c’est fini ! » Clairement amer, le normand en a fait l’annonce alors que les réseaux sociaux de l’organisation ont complètement disparu. Pour l’instant, aucun communiqué de presse n’a été effectué pour officialiser même s’il y a des signes qui ne trompent pas. Depuis décembre dernier, aucun post Facebook ou Instagram n’a effectué ou encore l’annonce d’une date à venir. C’est un coup dur pour les athlètes déjà bien perturbés dans leur parcours par la crise sanitaire.

Continue Reading

Infos

Glory : Hamicha – Menshikov, objectif Doumbe !

Published

on

By

En marge du retour aux affaires de Badr Hari, un duel chez les -77kg sera à surveiller de près : celui qui opposera le marocain Hamicha au russe Dimitrii Menshikov. Et clairement l’objectif pour les deux boxeurs c’est le champion en titre de la catégorie : Cédric Doumbe. Le 17 juillet prochain, le vainqueur de ce match s’ouvrira la porte d’un title shot face à un roi du Glory qui semble indétronable ! Une équation bien compliquée à résoudre quel que soit le vainqueur. Un favori se dessine dans cette véritable demi-finale : Hamicha et son punch redoutable qui lui a permis de s’imposer à 2 reprises par KO dans ses 2 matchs au Glory.

Continue Reading

Trending