Public dans les salles : A l’ouest il y a du nouveau !

Avec 15.000 personnes présentes pour l’UFC 261, la Veterans Memorial Arena a accueilli un show historique (le premier avec public depuis le début de la crise sanitaire). Et le contexte a clairement transcendé les combattants avec une carte principale qui a clairement mis le feu. L’Ultimate Fight Championship s’est donné les moyens colossaux de survivre au Covid avec une pléiade de dates sans spectateurs.

Crédit photo : Sportkeeda

C’était le prix à payer pour continuer d’exister. D’ailleurs, les faits donnent raison à l’UFC qui règne sans partage sur le MMA mondial loin devant le Bellator. Et ce leadership dépasse le cadre du MMA car le Glory ou encore le One Championship sont loin en terme de productions.

Cette politique menée par Dana White a été récompensé par les fans ce week-end avec une enceinte archi-comble et une véritable fusion entre les athlètes et leurs fans. De quoi mettre du baume au coeur pour les autres même si ce sont les décisions des différents dirigeants des pays concernés qui confirmeront l’espoir ou pas de pouvoir assister à des combats.

Author: Admin