One First Strike : pourquoi Samy Sana peut s’imposer !

Samy Sana va participer à un des tournois les plus relevés chez les -70kg dans l’histoire du kickboxing moderne. Même les japonais avec le K-1 World Max n’ont pas fait aussi bien au temps de l’apogée du circuit. Le parisien qui va affronter Chingiz Allazov en quart de finale peut remporter l’épreuve doit être considéré comme l’un des favoris de l’épreuve pour plusieurs raisons.

D’abord il faut rappeler qu’il a été finaliste de la dernière épreuve avec une demi finale fantastique face à Yodsaenklai. Dans ce fight, Sana avait démontré son potentiel à affronter et battre les grands noms. Même s’il reste sur un revers dans le circuit Samy est un combattant excitant à souhait ce qui explique sa longévité au One Championship.

Ensuite Chingiz Allazov reste lui aussi sur un revers dans l’organisation. Et on le sait, l’interrogation est de mise quant à sa capacité à revenir à son plus haut niveau avec une blessure qui le gêne depuis plusieurs années. Clairement, ce quart de finale est abordable pour le franco-algérien qui a connaît les pièges d’un tournoi à 8 aussi relevé soit-il.

Enfin il y a le facteur chance ! Les hommes d’expérience vous diront qu’il est parfois prédominant dans ce genre de concept. Il faut pouvoir éviter les blessures et garder le plus de fraîcheur possible pour la suite. Et pour cela, il faut être un tantinet chanceux. Evidemment que cela ne suffit pas pour gagner ce tournoi mais ça peut y participer.

Ce tournoi a déjà surpris le monde du kickboxing et il va surprendre par son déroulement. Un tournoi n’est pas un combat et l’expérience de Samy lui sera clairement bénéfique. L’homme a du talent à revendre et un fighting spirit à faire pâlir de jalousie un anglais. Sana c’est l’archétype du boxeur qui ne doute pas ! Il sait ce qu’il veut et surtout il sait où il veut aller. Sa destination c’est la victoire finale dans ce One First Strike monumental et le mot est faible.

Author: Admin