One Championship : A quoi bon….

A quoi bon aller au One Championship pour évoluer dans un combat déséquilibré par un corps arbitral dans l’impartialité est mise à mal par certaines décisions ? Et c’est encore plus vrai quand on s’appelle Jimmy Vienot, Anissa Meksen, Elias Mahmoudi, Hakim Hamech etc…. A quoi bon y aller pour entacher un palmarès glorieux ?

La question mérite d’être posée au regard de ce qui s’est encore passé il y a quelques-jours où Jimmy Vienot a surclassé le champion en titre, le thaïlandais Petchmorakot. Il fallait combien de projections supplémentaires pour que Vienot s’impose auprès des juges ? Une fois encore le One comme le font les autres circuits, privilégie le business au détriment du sport. Cette encore, la vérité crevait pourtant l’écran.

Les circuits font clairement plus de mal que de bien. A y regarder de plus près, il est même devenu difficile d’y trouvé une logique de fonctionnement. Comment faire un tournoi chez les flyweights sans un Karim Bennoui ou un Elias Mahmoudi lui aussi victime de décisions controversées. Rodtang s’il devient champion sera celui du One pas celui du Monde puisque les meilleurs ne sont pas dans le tournoi. La seule division qui est crédible est celle des featherweights en kickboxing. Le reste pose question.

Le public pense qu’il ne faut pas boycotter ces circuits qui paient bien. À tort ou à raison ? L’interrogation est de mise car c’est vraiment compliqué de s’y retrouver désormais !

Author: tonton