Connect with us

A la une

Octofight : Mickaël Lebout, l’égoïsme pardonné !

Published

on

Qui pourrait reproché à Mickaël Lebout de combattre pour lui ? Personne ! Avec un record de 35 combats (21V – 11D – 2N – 1NC), des combats à l’UFC, au M1 ou encore au Cage Warriors, on peut tout se permettre. Et pourtant le vétéran de l’UFC cultive l’humilité, la vraie pas celle des réseaux sociaux pour cultiver l’image du combattant trop souvent usurpée.

Lebout est un véritable un esthète, un passionné qui pousse l’abnégation à un point inimaginable. Même avec une journée folle où les médias se l’arrachent, il prévoit sa séance d’entrainement, peaufinant les réglages tel un un musicien faisant ses gammes. Lebout ne conçoit le combat que s’il est bien préparé ; son parcours lui offre ce luxe de pouvoir s’appuyer sur un vrai training camp avant un fight.

Facile  ? Non, il est passé par les pièges d’une carrière de combattant pour savoir ce qu’il voulait et où il allait. Point d’orgue de son parcours, cet UFC qui l’a convié à 3 reprises même si finalement sa période au M1 (5 combats excusez du peu) a été forte à souhait (les puristes savent à quel point il est difficile de s’imposer dans l’organisation russe).

Mickael Lebout va affronter le suisse Kevin Ruart le 7 mai à l’Octofight au Palais des Sports de Marseille

Finalement on ne peut rien reprocher à Mickael Lebout ! Il a donné, beaucoup donné au MMA français. Il fait partie de cette génération qui a donné un second souffle au MMA hexagonal , se heurtant à l’exception française qui ne voulait pas de ces combattants un peu trop libre. Sa carrière, il l’a faite essentiellement à l’extérieur, là où le MMA était autorisé. Avoir Lebout à l’Octofight c’est donc avoir une icône qui s’est construite dans le dur, c’est aussi simple que cela.

Marseille a déjà apprécié ses talents et dans quelques jours (ndlr : le 7 mai 2022), le Palais des Sports devra réservé un accueil empreint de respect mais aussi de générosité. C’est le prix à payer lorsque l’on veut voir un fighter de renom en action.

A la une

MFC 9 : Yohan Lidon lance sa dernière ligne droite !

Published

on

S’il maintient le suspens en annonçant que c’est probablement son dernier championnat du Monde qu’il disputera en kickboxing, Yohan Lidon sera sur le ring du MFC 9 ce soir à Saint Priest. Opposé à Jimmy le thaïlandais, le bûcheron a déjà une vingtaine de titres de champion du Monde à son actif. C’est quelque chose dont il est fier !  Et il a raison. Lidon a toujours donné sa chance à tous ses prétendants. A tort ou à raison il n’a jamais refusé une échéance.

Alors ce soir, l’émotion sera palpable dans on fief de Saint Priest où il a connu tant de grandes choses comme cette revanche prise sur le redoutable australien Michael Badato, un des temps forts de l’histoire du MFC. Ce soir, Lidon va disputer son 190ème combat (140V – 88KO), il est un des rares français à avoir ce nombre vertigineux qui demande une hygiène de vie remarquable mais également l’entretien d’une passion hors norme pour le ring. Alors oui c’est spécial ce 22 septembre ! C’est une date qui s’annonce particulière à plus d’un titre et c’est toujours dans ces moments-là que Lidon en sort grandi.

Rayan Mekki et Matthan Choinard partage la carte principale aux côtés de Yohan Lidon. Les deux hommes mesurent leur chance mais également l’impact de ce genre de soirées sur une carrière. L’examen de la pesée a été passé avec succès pour les deux hommes qui vont devoir s’illustrer ce soir.

Continue Reading

A la une

Mayweather vs Mcgregor 2 : le retour du grand cirque

Published

on

A l’heure où le buzz est roi, où les youtubers deviennent boxeurs à coup de millions de dollars, le grand cirque Mayweather – McGregor est sur le point de faire son retour. Le premier s’amuse face à des adversaires plus qu’à sa portée (il va affronter le combattant MMA japonais Mikuru Asakura dans quelques jours), le second panse ses plaies et dépense ses millions depuis sa défaite face à Dustin Poirier le 10 juillet 2021.

L’annonce de ce possible combat réduit considérablement les chances de revoir Conor McGregor à l’UFC. Le peut-il encore ?

Jadis les grands combats faisaient lever la planète ! Désormais ils passent au second plan devant ces affiches 100% business, la boxe étant devenue un terrain de jeu pour champions qui ne respectent qu’une chose : l’argent. 2023 devrait être l’année qui accueillera la 2ème confrontation entre les deux hommes qui auront comme satisfaction principale d’empocher chacun un très gros chèque. Voilà où en est la situation du boxing-mma business qui plait de plus en plus (62 millions de vues rien que sur la vidéo ci-dessous) !

Continue Reading

Events

octobre 2022
Pas d'événement actuellement programmé.

Trending