Manny Pacquiao brigue la présidence des Philippines

Fraîchement retraité du noble qu’il laisse avec un record de 62 victoires (39KO), 8 défaites (3KO), 2 nuls en 72 combats professionnels, Manny Pacquiao brique désormais une nouvelle couronne : celle de chef de l’état des Philippines. Après avoir rafler une pléiade de couronnes mondiales, « Pacman » mène désormais un combat politique plus poussé puisqu’il est député de la province de Sarangani.

Véritable dieu vivant dans son pays auquel il a apporté un rayonnement sportif hors du commun, Manny s’attache désormais à dirigé son pays et aidé le peuple. Après avoir porter haut les couleurs des Philippines, il pourrait bien en devenir le dirigeant. La page de la boxe étant pleinement tournée, Pacquiao se consacre entièrement à sa campagne.

Ses actions envers les plus pauvres ont fait de lui une icône. Il ne se gêne pas pour rappeler qu’il  connu la misère ! L’homme a discours très tranché sur de nombreux sujets ; il est clairement pour la peine de mort et contre l’homosexualité (source L’équipe). S’il est élu, il fera de la lutte contre la corruption des politiques une nécessité avec la promesse de tous les envoyés en prison. 

De toute évidence c’est un combat difficile qui l’attend mais Manny Pacquiao a renversé bien des montagnes. S’il parvenait à devenir chef d’état, il rejoindrai Georges Weah, footballeur légendaire et surtout président de la République du Liberia dans le cercle très fermé des sportifs qui ont réussi à devenir président de leur pays !

Author: Admin