Connect with us

Reportages

Les aventures de Mohamed Galaoui en Thaïlande (partie 1)

Published

on

12342365_946740895373186_2955273575152437610_nFort de sa victoire au Victory World Series il y a quelques jours déjà, Mohamed Galaoui est parti en Thaïlande passer les fêtes de fin d’année ! Vous y croyez ?

Bien sur que non ; ce serait bien mal connaître « momo » qui est bien au pays du Siam pour y disputer bien évidemment des combats dans les règles de la boxe thaïlandaise. Le premier en date : dimanche 13 décembre, il affrontera le thaïlandais Satdam, 3 fois champion WBC. Une belle entrée en matière donc pour « Momotek » qui a déjà démontré qu’il est très à l’aise dans les shows thaïlandais ; il connaît bien les us et coutumes, les revers controversés mais aussi et surtout, les joies de la victoire. En collaborant avec Wilfried Montagne, il est entre de bonnes mains comme le veut l’adage populaire.

Mohamed analyse de manière très clairvoyante ce périple en Thaïlande et la difficulté à relever plusieurs challenges dans un délai très court : « J’ai plusieurs fights à venir ; 
deux qui sont confirmés et peut être un troisième par la suite. Le premier est le plus dangereux pour moi car il ne faut pas que je me blesse car le 27 ou le 29 j’ai une grosse échéance dans une très grande organisation. Je ne peux rien dire actuellement car c’est en négociation.
Pour cela je vais voir Wilfried Montagne car je me prépare chez lui et c’est lui qui gère mes fight ici.
Je vaix boxer intelligemment le 13 décembre  car il faut que je gagne sans me blesser pour pouvoir honorer mon échéance du  27 ou du 29, la date n’est pas encore fixée. En ce qui concerne mon premier combat et mon premier adversaire, j’espère juste qu’il ne viendra pas avec un chapeau de cowboy et un kit Kat (il éclate de rire) ».

Récapitulatif

Superfight . 5×3 mn . Muaythai
Mohamed Galaoui (France) vs Satdam (ThaÏlande)

Continue Reading
Click to comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Reportages

VBS 3 : L’Académie des Boxes en pleine préparation

Published

on

By

L’Académie des boxes de Villejuif ne prend jamais les échéances à venir à la légère. Et c’est encore plus vrai quand il s’agit de combattre dans une soirée organisée par le club, le Villejuif Boxing Show 3. Alors tous les boxeurs sont en stage dans les Landes, à Seignosse pour un stage sur plusieurs jours où les organismes seront mis à rude épreuve.  Les adversaire concernés sont avertis.

Continue Reading

Reportages

Nordine Oubaali : une désillusion à tous les points !

Published

on

By

Il y a des soirs comme ça où le ring est impitoyable. Nordine Oubaali était invaincu chez les professionnels, champion du Monde WBC des coqs et puis tout s’en va. Injustement, terriblement ! Injustement parce Nordine mène un combat seul contre tous, sans le soutien qu’il mérite. La désillusion est profonde au-delà du ring. Pour l’expliquer il suffit de se rappeler de l’épisode du visa pour comprendre ce qu’a traversé Nordine pour disputer ce championnat du Monde : c’est l’avocat de la WBC qui est parvenu à l’aider pour qu’il puisse entrer sur le territoire américain..

Alors comment défendre son titre mondial dans ces conditions face à une icône comme Nonito Donaire ? Le philippin et ses 25 championnats du Monde disputés étaient des obstacles à la portée d’Oubaali dans de bonnes conditions. Oui Donaire est une légende ! Oui Donaire a marqué l’histoire en étant titré dans plusieurs catégories. Ce sont des éléments qui auraient dû pousser la France à aider son champion. Hélas il n’en a rien été.


Nordine Oubaali a disputé ses 4 championnats du Monde à l’extérieur. Une première dans l’histoire du noble art français.


Malgré une détermination sans faille, Nordine a pris de plein fouet les contres de Nonito habile et efficace. Ce dernier perturbé par la mobilité et le jab du poing avant du français a été intelligent. Il l’a laissé s’exposer pour mieux placer sa puissance de frappe. Et le calvaire a débuté pour Nordine compté 2 fois dans la 3ème reprise. La consigne d’Ali, son frère, était de rester calme et de reprendre ce qui s’était fait dans les 2 premiers rounds. Nordine s’est exécuté mais il n’avait pas récupéré des décomptes précédentes. Sur une belle série conclue par un uppercut, Nonito Donaire a pris la ceinture WBC. L’expérience a fait la différence dans ce duel engagé et on espère tous une revanche dans de meilleures conditions pour Nordine.

A la joie mesuré du philippin, s’opposait la désillusion du français bien conscient qu’il faut que tout soit réuni pour aborder un tel match. L’amertume chez ses fans est largement compréhensible au regard des sacrifices consentis par Nordine Oubaali pour arriver à ce niveau. Boxeur attachant, champion exemplaire il a dû se sentir bien seul ce soir même si l’aventure n’est pas finie. Nordine mérite le respect parce que c’est un grand champion et ce respect-là passera par des combats en France avec son public histoire de le remercier pour ce qu’il apporte au sport tricolore depuis tant d’années.

Continue Reading

Trending