Connect with us

Reportages

Le Glory 22 vu par Stéphane B

Published

on

Un énorme merci à Stéphane B

Il s’est passé beaucoup de choses lors du Glory 22 qui était également la première édition d’une soirée Glory en France. Les reportages photos ont été nombreux, les diffusions vidéos des combats également mais finalement, Stéphane B (ndlr : Benini) apporte une fois de plus sa vision d’un tel événement.+

Auteur du superbe reportage sur Charles François lors de sa victoire au Max Muaythai (voir notre article Karlito par Stéphane B), Stéphane nous propose de découvrir les coulisses du Glory, saisissant des instants précieux et humain comme le sont les boxeurs avant, pendant et après le combat. Cette fois, nous avons contacté cet artiste pour qu’il livre son ressenti sur cette formidable aventure :« Comme pour chaque vidéo sur les sports de combats, c’est l’humain qui m’intéresse. J’aime aller chercher les émotions au plus près des boxeurs, dans leurs regards quelques minutes avant et après le combat. Ils sont dans une vérité rare qui est souvent très belle à l’image. Trop souvent dans les reportages, on ne voit que les combats, j’essaie de rendre hommage à travers mes vidéos à toutes les personnes qui ne sont pas mises en avant, les coach, les gens dans le coin, les photographes, les organisateurs…
Le Glory m’a permis d’être au plus près de champions dans les coulisses, tous ont joué le jeu et ont très vite oublié ma présence. La tension était bien palpable avant chaque combat.
J’ai pu saisir de très beaux moments de vie dans le regard de certains boxeurs. Je fais ça par passion et admiration, je suis réalisateur et j’ai commencé il y a un an par filmer le King of the Ring à Metz, puis ont suivi plusieurs autres gala et enfin une superbe aventure en Thailande au Max Muay Thaï en Mars dernier avec « Karlito » (ndlr : Charles François) pour sa double victoire. »

Continue Reading
Click to comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Reportages

VBS 3 : L’Académie des Boxes en pleine préparation

Published

on

By

L’Académie des boxes de Villejuif ne prend jamais les échéances à venir à la légère. Et c’est encore plus vrai quand il s’agit de combattre dans une soirée organisée par le club, le Villejuif Boxing Show 3. Alors tous les boxeurs sont en stage dans les Landes, à Seignosse pour un stage sur plusieurs jours où les organismes seront mis à rude épreuve.  Les adversaire concernés sont avertis.

Continue Reading

Reportages

Nordine Oubaali : une désillusion à tous les points !

Published

on

By

Il y a des soirs comme ça où le ring est impitoyable. Nordine Oubaali était invaincu chez les professionnels, champion du Monde WBC des coqs et puis tout s’en va. Injustement, terriblement ! Injustement parce Nordine mène un combat seul contre tous, sans le soutien qu’il mérite. La désillusion est profonde au-delà du ring. Pour l’expliquer il suffit de se rappeler de l’épisode du visa pour comprendre ce qu’a traversé Nordine pour disputer ce championnat du Monde : c’est l’avocat de la WBC qui est parvenu à l’aider pour qu’il puisse entrer sur le territoire américain..

Alors comment défendre son titre mondial dans ces conditions face à une icône comme Nonito Donaire ? Le philippin et ses 25 championnats du Monde disputés étaient des obstacles à la portée d’Oubaali dans de bonnes conditions. Oui Donaire est une légende ! Oui Donaire a marqué l’histoire en étant titré dans plusieurs catégories. Ce sont des éléments qui auraient dû pousser la France à aider son champion. Hélas il n’en a rien été.


Nordine Oubaali a disputé ses 4 championnats du Monde à l’extérieur. Une première dans l’histoire du noble art français.


Malgré une détermination sans faille, Nordine a pris de plein fouet les contres de Nonito habile et efficace. Ce dernier perturbé par la mobilité et le jab du poing avant du français a été intelligent. Il l’a laissé s’exposer pour mieux placer sa puissance de frappe. Et le calvaire a débuté pour Nordine compté 2 fois dans la 3ème reprise. La consigne d’Ali, son frère, était de rester calme et de reprendre ce qui s’était fait dans les 2 premiers rounds. Nordine s’est exécuté mais il n’avait pas récupéré des décomptes précédentes. Sur une belle série conclue par un uppercut, Nonito Donaire a pris la ceinture WBC. L’expérience a fait la différence dans ce duel engagé et on espère tous une revanche dans de meilleures conditions pour Nordine.

A la joie mesuré du philippin, s’opposait la désillusion du français bien conscient qu’il faut que tout soit réuni pour aborder un tel match. L’amertume chez ses fans est largement compréhensible au regard des sacrifices consentis par Nordine Oubaali pour arriver à ce niveau. Boxeur attachant, champion exemplaire il a dû se sentir bien seul ce soir même si l’aventure n’est pas finie. Nordine mérite le respect parce que c’est un grand champion et ce respect-là passera par des combats en France avec son public histoire de le remercier pour ce qu’il apporte au sport tricolore depuis tant d’années.

Continue Reading

Trending