Le Banner, Tarantino la rencontre de deux monstres !

Depuis lundi, Jérôme Le Banner est en Italie pour faire l’acteur dans un film de Quentin Tarantino. Une fois encore, JLB repousse étoffe son palmarès dans le 7ème art comme il l’a fait dans sa carrière en kickboxing. Repousser ses limites et se hisser toujours plus haut même dans le cinéma on ne peut hiérarchiser les choses comme on le fait sur le ring. Film après film, JLB améliore son jeu et travaille en amont pour ça !

Force est d’admettre que Le Banner, Tarantino, c’est la rencontre de deux monstres dans leur registre. D’ailleurs l’un aurait pu faire ce que l’autre fait. Tarantino boxeur aurait été poids lourd puisqu’il avoisine les 100kg pour 1m88. Il a ce grain de folie qu’il faut pour être boxeur jusqu’au-boutiste dans un circuit où se produise les meilleurs. Le Banner aurait pu faire des films qui traite de sujets graves avec cette dérision et son sens aiguisé du spectacle.

JLB relève un défi en anglais après Astérix, Podium, Nicky Larson, Fatal, Scorpion, Babylon AD. Evidemment ce n’est pas simple mais encore une fois comme il l’aurait fait pour un combat, il s’est préparé pour être répondre aux attentes. Tourner avec une telle icône du cinéma mondial oblige à un maximum de sacrifice peu importe le rôle. Ce sera sans aucun doute un moment fort le parcours de Jérôme Le Banner qui est le premier kickboxer français a tourné dans une grande production américaine.

Author: Admin