La Hollande veut combattre le dopage

C’est une annonce faite il y a quelques semaines par Cor Hemmers en personne : la Hollande va combattre le dopage (il était temps). C’est une bonne nouvelle en soi car les Pays Bas n’échappe au fléau de la triche, loin de là. Les rumeurs vont train et les contrôles anti-dopages devraient changer fortement les prestations des tricheurs. Si une vraie politique anti-dopage est menée, c’est tout un processus qui va se mettre en place et supprimer peu à peu des choses aussi aberrantes que le cutting qui engendre majoritairement la pratique du dopage.

La France avait lancé une vraie campagne avec des débordements parfois (des enfants ont gardé une expérience choquante des contrôles inopinés dans les salles). L’action est moindre dans l’hexagone et l’effet de tout cela reste mesuré d’autant que le traitement des fautifs n’a pas été réalisé de manière équitable.

La Hollande va devoir s’inspirer de ces expérience pour lancer des plans d’actions concrets. Cor Hemmers est un homme d’expérience qui connaît parfaitement le kickboxing professionnel en particulier, des sports de combats en général. Il y a quelques mois encore, il était un des piliers du Glory et son savoir sera un atout précieux pour cette entreprise qu’il a mené aux côtés de la Dutch Martial Arts Authority (VA), l’agence anti-dopage hollandaise.

Author: Admin