La Fight Night One a pris son élan

Le week-end dernier (ndlr : le 25 juin),  la Fight Night One s’exportait pour la première fois de son histoire. C’était au Palais des sports de Valence dans la Drôme. Nabil Mazari, Irwyn Balthazar Diaz et Steven Denizot  peuvent déjà tiré un premier bilan et mesuré l’ampleur du travail qu’il reste à accomplir. La prochaine date se fera à Troyes le 8 octobre, ce sera une première en dehors de la ligue Auvergne Rhônes Alpes, loin de leur base donc.

La base est néanmoins solide et Mazari ne fait jamais rien au hasard, loin de là. L’homme analyse tout avant de prendre des décisions ce qui laisse entrevoir un bel avenir à la Fight Night One. Rappelons que le crédo de la FNO est de faire éclore des talents tout en s’appuyant sur des boxeurs confirmés. C’est une formule qui fonctionne bien depuis la création de l’événement. Au regard des talents passés par la FNO, nous sommes en mesure de dire que la FNO peut voir l’avenir sereinement !