Khabib le grand !

Il y a eût le grand Oudini ! Pierre le grand ! Alexandre le grand ! Il y a désormais Khabib Le grand !

Ecris comme ça, cela pourrait paraître disproportionné mais Khabib Nurmagomedov marque à jamais l’histoire de son sport. Comment ? En ramenant le statut d’icône à l’échelle humaine. Loin des étalages de richesse d’un Conor McGreggor ou d’un Floyd Mayweather, Khabib a démontré que tout ne s’achète pas. Et cela fait un bien fou même si la planète perd son plus grand combattant.


29 combats ! 29 victoires dont 19 par soumission ou TKO/KO. Une série de 13 victoires dans l’octogone de l’Ultimate Fighting Championship ! Voilà l’héritage qu’il laisse notamment aux fans de l’UFC.


Avec Khabib, un engagement pris est un engagement tenu ! On a vu mille athlètes sortir de leur retraite contre un bon chèque histoire de tuer une fin de carrière ou de la décrédibiliser. Nurmagomedov se retire comme un grand, faisant fi des appels du pied de Dana White. Le patron de l’Ultimate Fighting Championsip n’a pas ménagé ses efforts pour faire fléchir celui qui n’est plus le champion des lightweights. En vain !

Malgré l’engouement et l’attente des fans, il est resté ferme sur sa décision. Un geste qui est dans les annales du sport désormais, un véritable contre-pied à une société toujours plus mercantile. Sa passion du combat restera assouvie par son rôle de coach mais aussi celui de promoteur. Tel Rocky Marciano en boxe, il se retire invaincu avec 29 victoires en autant de sorties au sommet de son art. C’est grand !

Author: Admin