Jérémy Ragazzacci mérite cette Nuit Des Gladiateurs

jeremyCrédit photo : Daniel Cigliano – Klick Macchina

D’ordinaire assez discret, le marseillais Jérémy Ragazzacci se retrouve sur le devant de la scène pieds-poings. Pourquoi ? Parce qu’il va disputer une ceinture mondiale de chauss’fight, une opportunité que lui a offert Zef Da lomba au sein de la Nuit Des Gladiateurs.

Il faut bien admettre que Jérémy mérite cette soirée-là avec l’exposition qu’elle peut engendrer. C’est un boxeur passionné, qui fait des sacrifices hors norme pour sa carrière. Le protégé d’Hervé Busonéra ne s’est jamais défilé devant ses responsabilités de boxeur. Il est de ceux qui ne se cherche pas d’excuse en cas de défaite. Non lui cherche ce qui n’a pas été pour justement revenir plus fort. Après un retour convaincant à la Nuit Des Champions en novembre dernier, le voilà en lice pour une ceinture mondiale dans une discipline où il a les épaules pour devenir un véritable ambassadeur.

Jérémy a la boxe pour ça : mobile à souhait, il s’appuie sur un gros fond de coups pour ses combats et impose un rythme infernal lors qu’il boxe. Evidemment, cela trahi les préparations auxquelles il s’astreint avec son coach, Hervé Busonéra car pour débiter comme cela, il faut être sacrément prêt. Jérémy peut devenir un leader du chauss’fight pour ces raisons mais également parce que c’est désormais le moment pour lui d’avoir un rôle prépondérant en pieds-poings. Il le mérite, ses prestations plaident en sa faveur. Bien sur, il lui faut s’imposer samedi soir à la salle Vallier face à cet italien, Andréa Rizzi. Il aura les faveurs du public qui sait chauffer à banc l’enceinte historique du pieds-poings à Marseille. Mieux encore, il a désormais une motivation personnelle qui lui tient particulièrement à coeur ; sa petite fille Julia. C’est ce qu’il a déclaré à notre confrère de la Provence, Romuald Vinace, auquel il a précisé qu’il savait déjà ce qu’il devait faire.

15822579_10154442002462968_5064187616698075245_n

A 48 heures de l’échéance, Jérémy Ragazzacci se rapproche du rendez-vous le plus important de sa carrière même s’il déjà relever bon nombre de défis. Cette opportunité mondiale lui tient à coeur et samedi, il devra concrétiser cela par un succès qui serait riche en émotions, c’est une certitude.

Carte des combats

Superfight . K-1 rules . 3×3 mn . -67kg
Cédric Castagna (France) vs Modibo Diarra (France)

Championnat du Monde  WAPSAC. Chauss Fight . 7×2 mn . -75kg
Jérémy Ragazzacci (France) vs Andréa Rizzi (Italie)

Championnat du Monde ISKA . K-1 rules . 5×3 mn . -75kg
Wallid Haddad (France) vs John Kallenbach (Allemagne)

Superfight . K-1 rules . 3×3 mn . -95kg
Pavel Voronin (Moldavie) vs Andréi Stoïca (Roumanie)

Superfight . K-1 rules . 3×3 mn . -57kg
Franck Gross (France) vs Olivier Moriano (France)

Superfight . K-1 rules . 3×3 mn . -75kg
Eduard Mircea (Roumanie) vs Sofiane Mwayembe (France)

Superfight . K-1 rules . 3×3 mn . -70kg
Mohamed Hendouf (Belgique) vs Olivier Lagarrigue (France)

Superfight . K-1 rules . 3×3 mn . -75kg
Laoiri Ben Mohamed (France) vs Mohamed (France)

Author: Admin

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.