Henri Ha Van nous a quitté !

Quelle gifle ! Quelle tristesse que celle d’annoncer la mort d’Henri Ha Van, fulleur émérite. C’était un passionné du ring, un  vrai avec des anecdotes et une histoire entre les cordes. A sa famille, à ses amis, à ses proches je présente mes sincères condoléances.

Je pense évidemment à Yoann son neveu qui a suivi ses traces sur le ring. Je pense à Badri Rouabhia, son ami, son frère d’armes avec lequel il a partagé cette passion pendant plusieurs décennies. Pour Badri, c’est un monde qui s’écroule. Henri était un gentil ! C’est un homme serviable qui nous a quitté. Il connaissait si bien les sensations que le ring peut offrir, ces moments passés à combattre qui vous marque toute votre vie.

J’aimais ces discussions que nous avions en marge du Battle of Saint Raphaël. Là aussi, il était un atout précieux à cette organisation. Repose en paix dans ce paradis que tu mérites tant. Tu es parti trop vite et ceux qui t’aiment te pleurent désormais !

Author: Admin