Guerric Billet, une dimension à part pour le Phenix Muaythai 12

Avec Séverin, son incontournable coach ! Il est l’homme qui a su amené Guerric Billet au plus haut niveau.

Guerric Billet sera en main event du Phenix Muaythai 12 demain soir (ndlr : le 31 juillet) à Trets. Une programmation inattendue pour palier au forfait médical de Karlo Bérichon. Evidemment, l’arrivée du creusotin apporte une nouvelle dimension au show d’Anthony Perrin qui signe un bon coup. Billet est actuellement classé 10 au Glory qui compte sur lui le 4 septembre prochain pour l’opus 78. Le français y affrontera l’israélien Itay Gershon.

Guerric qui reste sur un KO magistral à la Fight Night One 9 de Nabil Mazari (voir le combat ci-dessous), c’est d’ailleurs sous l’impulsion du promoteur stéphanois qui est aussi le président de ligue Auvergne Rhônes Alpes, qu’il a pu intégrer le Glory. Guerric sera dans le même état d’esprit que le 3 juillet dernier face à l’espagnol Juwara Yankuba. Déterminé et motivé par l’envie de gagner. Billet n’est pas un expressif en dehors du ring ; lui donne tout une fois qu’il est entre les cordes. Demain soir, il disputera son 3ème combat de la saison, un exploit pour un combattant avec ce statut très envié de titulaire du plus grand circuit de kickboxing de la planète.


Guerric Billet est classé 10 chez les lightweights au Glory. Il a disputé 5 combats pour le circuit (3victoires dont 1 par KO1) !


 

Il connaît néanmoins la musique : chaque boxeur qu’il affronte rêve de le battre histoire de se faire bien voir. Pour l’instant tous ses prétendants se sont « cassés les dents » tant il est intraitable une fois le combat lancé. Cette position, il est allé la chercher avec une particularité : disputer son premier combat au Glory, le gagner et signer un KO magistral. C’est un peu sa marque de fabrique : Marquer les esprits même si la victoire n’est pas au bout.


Message de Guerric Billet


 

Ce sera une vraie chance pour le public du Phenix Muaythai de voir ce champion en action. Guerric Billet c’est un clairement l’héritier de Yohan Lidon dont il très proche physiquement mais aussi dans la boxe. C’est un bucheron, un vrai mais gare au coup d’oeil. Ce 31 juillet, dernière date du calendrier pieds-poings français fêtera donc la fin de cette saison gangrénée par la crise sanitaire mondiale. Et c’est Guerric Billet qui sera en haut de l’affiche !

Author: Admin