Glory annonce la création du Glory Rivals

C’est le magazine Vechsport Info qui l’a annoncé : le Glory annonce la création de Glory Rivals. Schématiquement, les combattants annoncés comme les meilleurs au Monde par le vice-président Scott Rudmann du circuit, vont affronter ceux des autres circuits. Une collaboration avec l’Enfusion et le Rise au Japon est déjà annoncée.

Pour élargir son champ d’action, Glory Rivals vise très large et regarde du côté de la boxe mais aussi du MMA avec l’UFC. Aveu de faiblesse ou réelle intention de replacer le kickboxing en 1ère place dans le coeur des fans ? La question mérite d’être posée ! Le Glory ne va pas bien avec des catégories de moins en moins riche. En perdant des champions comme Cédric Doumbe, Anissa Meksen, Alex Pereira, après avoir vu sa division des -70kg « pillée » par le One Championship, le circuit a besoin d’un second souffle.

Le Rise est une porte ouverte au Japon mais il est en concurrence avec le K1. L’Enfusion sortira gagnant d’une telle collaboration (plusieurs boxeurs de cette organisation sont actuellement au Glory) avec une visibilité plus importante. Des organisations comme le W5 et la Tatneft Cup sont à regarder de près histoire de crédibiliser le concept.

Difficile néanmoins de croire à une collaboration avec des pointures du noble art comme l’hypothétique affiche entre Rico Verhoeven et Tyson Fury. Les sommes gagnées par les athlètes ne sont pas comparables et il en va de même avec l’UFC qui a signé Perreira (ancien champion du Glory chez les -86kg et les -95kg) et qui ne manque pas de prétendants.

L’avenir dira si le Glory a raison ou pas de mettre en place ce concept qui existe déjà avec le Bellator pour le MMA. C’est la 1ère fois néanmoins qu’un circuit majeur s’ouvre aux autres avec une volonté d’émulation.