Glory 66 : Sarah Moussadak incarne déjà l’avenir !

Glory 66 Sarah Moussadak avait fait sensation en intégrant le Glory 64 à Strasbourg. Joker de dernière minute, la jeune boxeuse s’était imposée aux points face Jiwaen Lee un peu à la surprise générale. Malgré son jeune âge, elle avait fait preuve d’une détermination sans faille et d’un sens poussé du combat.

C’est avec une prestation comme celle-là qu’elle a obtenu une deuxième invitation à Paris. Face à Aurore Dos Santos, Sarah passe un test grandeur nature avec la ferme ambition de perdurer dans un circuit qui peine à développer de manière plus conséquente les combats féminins. A 18 ans, la nordiste ne doute pas et se donne sans compter pour faire carrière. Son nom revient de plus en plus dans les conversations depuis son arrivée au Glory.

Et dans le match franco-français qui l’attend face à Aurore Dos Santos, il y a l’enjeu de construire une suprématie sur sa catégorie en France. La chose n’est pas simple puisque la leader du pieds-poings féminin n’est autre qu’Anissa Meksen qui règne pour l’instant sans partage. Sarah est un stade où l’on apprend beaucoup et de cette future confrontation elle tirera les enseignements. D’autant qu’Aurore n’est pas un second couteau puisqu’elle est la championne actuelle du Enfusion chez les -52kg

A 27 ans, Dos Santos affiche elle aussi ses prétentions. Avec seulement trois années de pratique, Aurore est une « prodige » qui entend bien s’illustré dans différente catégorie de poids. C’est ce qu’elle a annoncé dans le journal, le Républicain Lorrain, où elle annonce vouloir prendre des titres à -54kg mais aussi -56kg. Réussir des performances comme celle du mois d’avril avec aussi peu d’années de pratique, révèle le talent de cette boxeuse encore méconnue du grand public. Ce qui corse un peu plus le débat qui l’attend face à Sarah.

Ce combat aura une importance et des conséquences même si les deux boxeuses n’observent pas le même contexte, le titre de championne du Enfusion, expose un peu plus Aurore.

Author: Admin

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.