COVID 19 : L’inquiétude des salles de sport

« Le fait, pour un exploitant d’un lieu ou établissement, le responsable d’un événement ou un exploitant de service de transport, de ne pas contrôler la détention par les personnes qui souhaitent y accéder (du pass sanitaire) est puni de 1 an d’emprisonnement et de 45.000 euros d’amende » Voilà le texte de loi qui a été proposé au conseil des ministres mercredi passé ! Aussi subite qu’inattendue, c’est une loi qui fait grandir l’inquiétude des dirigeants de salles de sport qui ont déjà bien souffert ces derniers mois.

C’est surtout l’inquiétude de voir partir ses adhérents mais aussi de se retrouver dans l’incapacité de tout gérer qui grandit. Difficile de faire le « gendarme » dans des lieux où les licenciés sont aussi des clients. Des manifestations ont lieu un peu partout en France contre le pass ! Comment un coach pourrait contraindre une personne qui fréquente sa salle se faire vacciner alors que l’état n’y parvient pas ?  D’autant que la situation et complexe et c’est assez difficile de s’y retrouver.

Il faut savoir si la loi sera adoptée ou pas et si le mouvement sportif sera épargné. Une chose est sure, la sérénité n’est pas de mise même en cette période estivale où la fréquentation des gyms est moins forte.

Author: Admin