Carton rouge à la Team Angelo Baglio

Alors qu’il devait disputer son premier combat de la saison, Laoiri Ben Mohamed a finalement vécu une drôle de soirée. La faute à l’organisation ? Non ! Jean Michel Aubert avait mis les petits plats dans les grands pour que le Kickboxing Louna Boxing soit une belle fête. La faute à un manque de préparation ? Non ! Mohamed Amara avait fait ce qu’il fallait, bien épaulé par Olivier Kheng, pour que son boxeur soit dans une forme optimale le jour J.

Mais alors à qui la faute ? A son adversaire et à son coin qui ont pris la poudre d’escampette avant le combat. Explication : Chèque en poche, le clan italien (Team Angelo Baglio) a fait le choix de récupérer ses affaires à l’hôtel et de partir sans rien dire ce qui a provoqué la colère de Jean Michel Aubert qui est connu pour son sérieux et son honnêteté.

Et comme un malheur en appelle un autre, Silya Chemani  a été elle aussi privé de son combat (le premier chez les pros) puisque son adversaire est issue de la même team.

C’est la première fois en quelques années que nous assistons à un cas pareil. Ce qui est grave dans tout cela c’est que le clan italien laisse presque sous entendre sur les réseaux sociaux que l’organisateur est le malhonnête de l’affaire. Un comble dans la bassesse la plus totale qui a engendré l’annulation du main event, purement et simplement.

Angelo Baglio s’est excusé à demi-mot en parlant de situation étrange, assurant qu’il voulait faire le point avec ses boxeurs puisqu’il n’était pas présent à Sisteron. Une certitude, il n’y a rien d’étrange mais clairement un comportement scandaleux qui doit être sanctionné. Jean Michel Aubert avait fait le choix de l’honnêteté en réglant frais et bourse avant le match. Ce qui était un geste de bonne volonté et devenu finalement une « erreur » grave. Il ne fallait pas faire confiance !

Evidemment, nous adressons un carton rouge Team Angelo Baglio. Le coach de cette structure va devoir rapidement sanctionné et écarté les brebis galeuses de son club. Car il n’y a aucune excuse possible à ces agissements incroyables. Rien ne peut justifié ces choix de se dérober comme cela a été fait. Pour l’anecdote, Jean Michel Aubert a fait opposition sur les chèques et réclamer le remboursement des frais engendrer par la présence de la team italienne (hôtel et restauration). Un moindre mal pour ce passionné qui devra hélas tirer leçon d’une telle mésaventure.

Récapitulatif

Superfight . K-1 rules . 3x3mn . -53kg
Silya Chemani (France) vs Iléana Valentino (Italie)

Superfight . K-1 rules . 3x3mn . -75kg
Ben Mohamed Laoiri (France) vs Davide Saini (Italie)

Author: Admin