Brahim Asloum laisse le champ libre à Dominique Nato

Dans la course à la présidence de la Fédération Française de boxe, Brahim Asloum était un prétendant sérieux capable d’apporter un courant de nouveauté mais aussi d’expérience au regard de son parcours d’athlète et de promoteur.

Néanmoins, le champion olympique, champion du Monde a fait le choix de se retirer et laisser ainsi le champ libre à Dominique Nato. Asloum prône l’union sacrée autour de son sport qui va mal financièrement. Il s’est même mis au service du futur président (sauf surprise) de la FFB. Ce choix n’est pas de nature a rassuré les aficionados du noble art. La boxe est en souffrance mais elle bénéficie d’une exposition télévisuelle et d’une possibilité d’activité.

Si le choix de Brahim Asloum peut attristé, c’est tout de même bon pour la promotion en espérant qu’Asloum Event revienne dans la course car là aussi il est question de stopper l’activité.

Author: Admin