Blade Event : du muaythai à la BA 115

Read Time3 Minute, 8 Secondes

Le Blade Event proposé par le CSA 303 a clairement révolutionné les shows dédiés aux boxes pieds-poings. Cette soirée 100% muay thai, s’est déroulée sur la base aérienne 115 il y a quelques jours dans une ambiance de feu avec des combats qui ont clairement ravi les 600 personnes présentes. Dans un esprit de convivialité et de partage (tous les bénéfices de la soirée ont été reversé à la Fondation des Oeuvres Sociales de l’Air), l’événement fût chaud et show comme l’aurait dit Daniel Allouche. Des teams comme celle de Rodrigo Alamos ou encore le Ben Nam 2 de Fréjus étaient présentes et ont donné un peu plus de dimension encore à cette première édition du Blade Event. Il y avait également du beau monde à commencer par Jo Prestia président de l’AFMT qui sanctionnait cette soirée, Fabrice Payen légende du muay thai, Mathieu Nicourt légende du MMA, Karim Benmansour vétéran du Glory etc…

Le décor est sans aucun doute le héros de cette première édition du Blade Event. Imaginez un instant boxer avec en toile de fond un mirage 2000 et un hélicoptère opérationnel. Du jamais vu ! Et ce fût clairement un motivateur fort pour les nakmuays qui se sont produits.

Dans un timing parfait, les combats se sont enchaînés les uns après les autres. Le main event a tenu toutes ses promesses entre Lorenzo Sammartino et Waldison Da Silva. Les deux nakmuays ont offert 5 rounds de folie, du muay thai de haut niveau où tout ou presque a été passé en revu. Sammartino s’est imposé dans ce combat qui appelle clairement une revanche tant le spectacle fût au rendez-vous.

Hacène Meghdi et Maël Monchauzou ne se sont pas ménagés ! Le premier avait décidé de s’appuyer sur ses poings pour user son adversaire, le second a martyrisé les cuisses de son opposant avec un travail de sappe en zone basse. Les deux hommes ont échangé coup pour coup et un match nul logique a été déclaré à l’issue des 5 rounds.

Hicham Hamri a signé le KO de la soirée avec une droite hors norme face à Karim Forkane. C’est clairement un boxeur à suivre !

Iliass Chakir s’est montré intraitable face au belge Jordan Lezün, concluant la rencontre avec une frappe au corps aussi puissante que précise. Olivier Moriano et Vang Moua ont disputé leur dernier combat ! Face à Hamza Moundo, Olivier a mis plus de temps à rentrer dans son combat prévu en 3 reprises. Hamza a fait le match qu’il fallait pour l’emporter. Vang affrontait Anthony Recio et l’épreuve de force prévu a bien eu lieu. La jeunesse d’Anthony a fait la différence, le protégé de Cédric Castagna, a balancé des missiles en jambes et mis à rude épreuve le fighting spirit de son illustre adversaire, qui s’est montré solide à souhait et redoutable dans les remises. Recio beau vainqueur s’est montré admiratif et surpris du fighting spirit de son opposant.

La soirée s’est conclue par la remise d’un chèque de 5000 euros au profit de la FOSA qui pourra continuer d’oeuvrer comme elle le fait.

Chez les classes B outre les victoires de Thomas Quadri et Yohan Biard, il faut retenir la méthodologie du premier, l’abnégation du second face à un adversaire qui est revenu à 3 reprises après des décomptes au corps.

Résultats 

  • A . -67kg . Lorenzo Sammartino bat Waldison Silva aux points
  • A . -81,500k . Hacène Meghdi et Maël Monchauzou font match nul
  • A . -79kg  . Hicham Hamri bat Karim Forkane par KO1
  • A . -77kg . Iliass Chakir bat Jordan Lezün par KO1
  • A . -57kg . Hamza Moundo bat Olivier Moriano aux points
  • A . -70kg . Anthony Recio bat Vang Moua aux points
  • B . -67kg . Yohan Biard bat Abdellah Hmied par décompte limite R3
  • B . -81kg . Thomas Quadri bat Mickaël Bento aux points

 

Previous post Changement de date pour le MFC 9
Next post Fin du classement pour la saison 2021 – 2022