Connect with us

Reportages

Audience TV : Fight Night Saint Tropez devant le Glory 23 !

Published

on

collageLes matchs ne se font pas seulement sur le ring ! L’engouement des chaînes TV pour le pieds-poings nous offre la possibilité de faire quelques comparaisons en ce qui concerne les audiences des shows proposés.
La première semaine d’août, deux organisations se sont livrés à distance une vraie opposition dans leur genre. La Fight Night Saint Tropez (le 4 août) avait rendez-vous avec le public français alors que le Glory retrouvait une assistance américaine.

Les chiffres sont tombés et le moins que l’on puisse dire c’est que le pieds-poings made in France à la côte. En effet, avec une moyenne de 365.000 téléspectateurs, la soirée tropézienne est passée devant le circuit mondial qui affichait 295.000 téléspectateurs (à noter que le Glory 23 avec 295,000 a doublé son audience par rapport à l’édition précédente). C’est un véritable coup de semonce dans le paysage audiovisuel car les deux organisations ont 2 parcours différents car l’on parle bien d’une soirée et d’un circuit. Et quoi de mieux que le public comme arbitre pour départager deux concepts ?

Bien entendu il n’y a pas de confrontations entre les deux entités (plusieurs boxeurs labellisés Glory étaient présent sur la carte de la Fight Night) mais force est de constater que l’épreuve de la retransmission en directe n’est pas un exercice facile. L’avantage est clairement en faveur du VIP Show qui devrait opérer quelques changements pour l’édition suivante et qui s’active déjà sur la fightcard de l’édition 2016 où des noms prestigieux sont inscrits (Rien n’est encore communiqué pour l’instant). De toute évidence il y a une véritable attente du public français pour les arts pugilistiques. La France est nostalgique des grandes époques où le boxeur était le héros de l’histoire où il était mis en valeur comme il se doit. Olivier Muller est passé maître incontesté du contre-pied. Il a parfaitement compris qu’à l’heure de l’ultra-communication, il fallait de nouveau sacraliser l’athlète pour le rendre attrayant. Souvent ce qui se fait rare est toujours plus convoité. L’idée n’est pas simple surtout à notre époque mais elle est salvatrice.

En conclusion, avec un gros travail de fond, un lieu mythique et quelques pointures, la France s’est armée pour rivaliser avec les plus grands à une époque où cela reste très difficile de convaincre des investisseurs pour soutenir un show de kickboxing !

 

 

Continue Reading
2 Comments

2 Comments

  1. Pingback: Audience TV : FightNight Saint Tropez devant le Glory 23 ! - Fight Nights Saint Tropez |RDV le 4 août 2015 !

  2. Pingback: Susperregui intègre la Fight Night Saint Tropez – Les Infos Du Fight

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Reportages

VBS 3 : L’Académie des Boxes en pleine préparation

Published

on

By

L’Académie des boxes de Villejuif ne prend jamais les échéances à venir à la légère. Et c’est encore plus vrai quand il s’agit de combattre dans une soirée organisée par le club, le Villejuif Boxing Show 3. Alors tous les boxeurs sont en stage dans les Landes, à Seignosse pour un stage sur plusieurs jours où les organismes seront mis à rude épreuve.  Les adversaire concernés sont avertis.

Continue Reading

Reportages

Nordine Oubaali : une désillusion à tous les points !

Published

on

By

Il y a des soirs comme ça où le ring est impitoyable. Nordine Oubaali était invaincu chez les professionnels, champion du Monde WBC des coqs et puis tout s’en va. Injustement, terriblement ! Injustement parce Nordine mène un combat seul contre tous, sans le soutien qu’il mérite. La désillusion est profonde au-delà du ring. Pour l’expliquer il suffit de se rappeler de l’épisode du visa pour comprendre ce qu’a traversé Nordine pour disputer ce championnat du Monde : c’est l’avocat de la WBC qui est parvenu à l’aider pour qu’il puisse entrer sur le territoire américain..

Alors comment défendre son titre mondial dans ces conditions face à une icône comme Nonito Donaire ? Le philippin et ses 25 championnats du Monde disputés étaient des obstacles à la portée d’Oubaali dans de bonnes conditions. Oui Donaire est une légende ! Oui Donaire a marqué l’histoire en étant titré dans plusieurs catégories. Ce sont des éléments qui auraient dû pousser la France à aider son champion. Hélas il n’en a rien été.


Nordine Oubaali a disputé ses 4 championnats du Monde à l’extérieur. Une première dans l’histoire du noble art français.


Malgré une détermination sans faille, Nordine a pris de plein fouet les contres de Nonito habile et efficace. Ce dernier perturbé par la mobilité et le jab du poing avant du français a été intelligent. Il l’a laissé s’exposer pour mieux placer sa puissance de frappe. Et le calvaire a débuté pour Nordine compté 2 fois dans la 3ème reprise. La consigne d’Ali, son frère, était de rester calme et de reprendre ce qui s’était fait dans les 2 premiers rounds. Nordine s’est exécuté mais il n’avait pas récupéré des décomptes précédentes. Sur une belle série conclue par un uppercut, Nonito Donaire a pris la ceinture WBC. L’expérience a fait la différence dans ce duel engagé et on espère tous une revanche dans de meilleures conditions pour Nordine.

A la joie mesuré du philippin, s’opposait la désillusion du français bien conscient qu’il faut que tout soit réuni pour aborder un tel match. L’amertume chez ses fans est largement compréhensible au regard des sacrifices consentis par Nordine Oubaali pour arriver à ce niveau. Boxeur attachant, champion exemplaire il a dû se sentir bien seul ce soir même si l’aventure n’est pas finie. Nordine mérite le respect parce que c’est un grand champion et ce respect-là passera par des combats en France avec son public histoire de le remercier pour ce qu’il apporte au sport tricolore depuis tant d’années.

Continue Reading
Advertisement

Trending